Nouvelles combinaisons hiver 5mm Dune Moon

Le 25 septembre 2015, ( Néoprène, ) par Julia
0

.La combinaison Dune Moon est 100% D-Flex pour une souplesse extrême avec son néoprène Titanium 5/4/3mm pour une excellente chaleur.
Pour éviter les entrées d’eau les coutures extérieures sont collées avec du liquid tape ce qui place cette combinaison dans la catégorie haut de gamme.

combinaison-de-surf

L’ouverture Front-Zip/Chest-Zip améliorera le confort au niveau du dos (pas de fermeture éclair donc plus de souplesse).

Sans panneau à l’avant cette combinaison de surf conviendra aussi bien aux bodyboarders.

Voir la fiche de la combinaison Dune Moon

kayak-gonflable-gumotex-peche-halibut-photo-3

Essai du kayak gonflable de pêche Gumotex Halibut

Le 24 septembre 2015, ( Kayak, ) par Cedric
0

Belle nouveauté 2016 chez Gumotex avec ce modèle de kayak gonflable de pêché Halibut.

kayak-gonflable-gumotex-peche-halibut-photo

Le kayak Halibut est très stable avec son plancher droit. Le siège est réhaussé ce qui vous donne une excellente position aussi bien en pêche qu’en rame.

La stabilité du kayak est aussi au rendez-vous, vous pouvez vous lever et rester debout en mer calme sans aucun souci. On se sent tout de suite en sécurité, Gumotex a fait un excellent travail pour cette nouveauté 2016

Ce type de kayak gonflable de pêche permettra, par conséquent,  de travailler de très gros poissons sereinement… à vous les sessions de pêche mémorables sans avoir à remettre 35kg sur le toit de la voiture.

kayak-gonflable-gumotex-peche-halibut

 

geoffrey-geyer-5

Focus Chasse sous marine avec Geoffrey Geyer

Le 15 septembre 2015, ( Chasse, ) par administrateur
0

Si en méditerranée, la fin de l’été est synonyme de belles pêches, elle l’est aussi pour la côte atlantique. Voilà pourquoi nous avons rencontré Geoffrey Geyer, chasseur sous-marin reconnu et fine flèche basé sur Brest où il œuvre à la fois dans le magasin Loisirs 3000 mais aussi en tant que secrétaire de son club « L’Agachon Tranquille ».

1 – L’échauffement en pêche sous-marine n’est pas toujours simple notamment si l’on pêche en bateau, dans ton cas comment organises tu ton début de sortie ?

Tout dépend du type de poisson recherché !  Sur une pêche de sar, on entre assez rapidement dans le vif du sujet; la prospection se faisant dans la couche supérieure car on va vite rechercher ces poissons sur les têtes de roches ou les plateaux, alors que pour une pêche en dérive pour le lieu jaune, bar ou dorades grises, je vais y aller crescendo; en commençant dans des profondeurs inférieures à 15m, afin de « me faire la caisse ». Dans le dernier cas, brûler les étapes ou s’envoyant à froid sur des profondeurs trop importantes peut casser la performance en voulant trop « tirer dessus » dès le départ voire être dangereux.

J’aime la profondeur mais je suis du genre prudent, j’ai été à bonne école en m’inscrivant dès mes débuts dans un Club de chasse sous-marine;  l’Agachon Tranquille, dont je suis le secrétaire depuis plusieurs années. Mon collègue et surtout ami, François Talarmin, l’a crée il y a 30 ans cette année, et avoir cotoyé des pointures de la chasse sous-marine Finistérienne m’a permis de progresser vite, et en tant que vendeur spécialisé chasse sous-marine chez Loisirs 3000 à Brest, j’ai un pied à l’étrier tous les matins….. s’il y a bien une chose que j’aime en arrivant au boulot c’est l’odeur du néoprène.

Lire la suite sur PSM Café